People Bazaar, par Jean-Pierre de Lucovich, éditions Séguier

Jean-Pierre de Lucovich a œuvré plus de cinquante années au sein des rédactions de Paris Match, Vogue Homme, Lui, Photo ou Harper’s Bazaar notamment. Que ce soit en France ou aux Etats-Unis, cet infiltré dans le beau monde nous offre donc en partage cinq décennies de rencontres avec le gratin de ce qu’on a d’abord appelé la jet set, puis, les peoples.

Lorsqu’on exerce son métier avec passion, comme c’est le cas pour l’auteur, on finit par nouer des amitiés avec ceux que l’on rencontre ou que l’on croise au fil des reportages. Maurice Ronet ou Françoise Sagan sont de ceux qui sont devenus les amis de Jean-Pierre de Lucovich. C’est d’ailleurs Françoise Sagan qui aurait lancé la mode des devinettes «Monsieur et Madame ont un fils» si l’on en croit l’auteur. Mais l’amitié la plus ancienne, la plus solide, c’est celle que l’auteur partage avec son collègue Pierre Bénichou.

Raconter la vie mondaine, cinquante ans durant, demande de ne jamais se lasser, de garder intact le pouvoir de s’étonner, voire de s’émerveiller. Et la qualité première de tout journaliste, la curiosité, doit être de tous les instants. C’est cette curiosité permanente, teintée de bienveillance (même si les coups de griffes ne sont pas absents de ces pages), mariée à une plume alerte et dopée à l’humour, qui donne à ce People Bazaar un goût de Reviens-y! Les chroniques peuvent se déguster à petite ou à haute dose, dans l’ordre ou au hasard, la rencontre et l’étonnement sont à chaque coin de page.

People Bazaar, souvenirs d’un infiltré dans le beau monde 1950-2000, par Jean-Pierre de Lucovich, éditions Séguier, 2016, 571 pages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*