Qui a tué Heidi?, par Marc Voltenauer, éditions Slatkine & Cie

[RENTREE AUTOMNE 2017] Vous avec aimé Le Dragon du Muveran? Vous allez adorer Qui a tué Heidi? Avec cette deuxième aventure de l’inspecteur Andreas Auer, Marc Voltenauer franchit un cap. Son intrigue est toujours aussi habilement menée, savamment construite, mais ses personnages gagnent en épaisseur. Andreas en particulier, dont le lecteur cerne mieux la personnalité, l’auteur levant un coin de voile sur sa part d’ombre.

L’homosexualité d’Andreas Auer est également moins anecdotique que dans le premier roman, les réflexions d’un tueur à gages russe, Litso Ice (visage de glace) interpellant le lecteur sur sa propre perception du monde gay. Autre élément nouveau et subtilement amenée, la dimension ethnographique du roman. Gryon reste le lieu central de l’intrigue et c’est l’occasion pour Marc Voltenauer de familiariser le lecteur avec le folklore et les traditions suisses: concours de vaches, channe et jass font partie intégrante du tableau.

Mais le roman ne se contente pas de rester à Gryon. Les affaires sérieuses commencent même à Berlin où un quadruple meurtre ouvre la voie à un projet immobilier d’envergure, à Gryon. Si l’on est confronté, comme dans Le Dragon du Muveran, à une affaire dictée par des ressorts psychologiques, s’y ajoute cette fois une seconde affaire, qui recoupe la première, mais dont les ressorts sont d’ordre économique, financier et immobilier.

La patte Voltenauer est toujours là, bien sûr. Vous vous souvenez sûrement de cette phrase du Dragon du Muveran, qui revenait comme un leitmotiv: «L’homme qui n’était pas un meurtrier». Eh bien, avec Qui a tué Heidi?, vous allez faire connaissance avec «L’homme qui s’enivrait du parfum de sa mère».

Ce roman, véritable page turner, devrait au moins connaître le même succès que son prédécesseur. Ce d’autant plus que si la double enquête va à son dénouement, deux questions majeures restent ouvertes lorsqu’on referme le roman. Le lecteur attend donc déjà avec impatience la troisième enquête de l’inspecteur Auer, et donc le troisième succès de Marc Voltenauer.

Qui a tué Heidi?, par Marc Voltenauer, éditions Slatkine&Cie, 2017, 446 pages.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*